L’Alliance canadienne de l’épilepsie (ACE) remercie les plus de 4 000 Canadiens qui ont pris le temps de s’informer, de signer, de partager et de commenter sa pétition invitant les services de police et leurs membres à travers le Canada à s’informer sur l’épilepsie et les crises et à apprendre comment réagir de façon appropriée dans les situations où une personne épileptique subit une crise. L’ACE remercie également les médias d’avoir fait la lumière sur ce problème qui, au fil des ans, s’est répété dans d’autres villes du Canada, de Halifax à Ottawa en passant par les villes de l’Ouest canadien.

Après avoir consulté M. Charles, l’Alliance canadienne de l’épilepsie encourage les forces de police d’un océan à l’autre à s’informer et à tirer parti de la formation facilement accessible actuellement hébergée sur le Réseau canadien du savoir policier (RCSP) afin que les agents disposent des outils et des connaissances nécessaires pour éviter qu’une situation similaire ne se reproduise à l’avenir. « Je veux simplement utiliser mon histoire pour rendre les choses positives, pour attirer l’attention sur le fait que les personnes qui subissent une crise d’épilepsie peuvent ne pas être conscientes de ce qui se passe, elles peuvent être confuses ou sembler ne pas se conformer aux règles. Il est important de réfléchir à ce qui pourrait se passer d’autre pour que les gens ne finissent pas comme je l’ai fait », déclare Marcus Charles.

La formation sur l’épilepsie et les crises d’épilepsie à l’intention des agents de police a été mise au point par Epilepsie Ontario grâce à une subvention de la Fondation Trillium de l’Ontario. Les membres des forces de l’ordre ont accès à cette formation par l’intermédiaire du Réseau canadien du savoir policier (RCSP). Cette formation a été mise au point lorsqu’un policier d’Ottawa qui n’était pas en service et dont l’épilepsie venait d’être diagnostiquée a eu une crise et que les policiers appelés sur les lieux lui ont administré un coup de taser alors qu’ils ne s’étaient pas rendu compte qu’il était en train d’avoir une crise. La formation est disponible en anglais uniquement et les spectateurs doivent payer une somme modique pour y accéder. Le CEA s’efforce de supprimer les frais d’accès à la formation et de mettre au point une offre équivalente en français.

Les dons du public pour soutenir cette initiative sont les bienvenus.

À propos de l’ACE :

L’Alliance canadienne de l’épilepsie (ACE) est un réseau pancanadien d’organismes communautaires voués à la promotion de l’autonomie et de la qualité de vie des personnes atteintes d’épilepsie et de leur famille, par le biais de services de soutien, d’information, de défense des droits et de sensibilisation du public. L’ACE est la voix des personnes vivant avec l’épilepsie au Canada afin d’améliorer la qualité de vie de toutes les personnes atteintes d’épilepsie, de leurs familles et de leurs soignants. Pour plus d’informations, voir : www.canadiaepilepsyalliance.org